Scelleuse de boîtes : 6 facteurs à considérer lors de l’achat

24 octobre 2018

Scelleuse de boîtes

Combien de boîtes votre équipe doit-elle sceller par jour ? Si c’est près de 150 ou plus, vous devriez envisager l’achat d’une scelleuse de boîtes.

Cet équipement, que l’on appelle souvent en anglais case sealer, permet de fermer et de protéger les boîtes de façon semi-automatique ou automatique à l’aide d’un ruban adhésif.

Pourquoi utiliser une scelleuse de boîtes ? Parce que vous en tirerez plusieurs avantages :

  • Vous économiserez en consommant moins de ruban adhésif.
  • Vous réduirez le nombre et la fréquence de blessures causées par l’exécution de mouvements répétitifs et le stress qui en découle.
  • Vous augmenterez la productivité de votre équipe.
  • Vous vous assurez d’une application plus adéquate du ruban, qui sera posé à la bonne place, avec la bonne pression.

L’achat d’une scelleuse industrielle peut faire une différence notable dans l’efficacité de votre équipe et vos résultats. L’important est de choisir la bonne scelleuse en fonction de vos besoins.

Les 6 facteurs à considérer pour choisir la bonne scelleuse de boîtes

Il est facile de s’y perdre parmi l’éventail de scelleuses offertes sur le marché. Pour vous aider à y voir clair, nous avons dressé la liste des six facteurs principaux à considérer pour faire le bon choix. La voici :

1. Le format des boîtes

Faites l’inventaire de tous les formats de boîtes que vous utilisez, de la plus petite à la plus grande. Vérifiez que l’équipement que vous désirez acheter permet le scellage de tous ces formats.
Attention ! Les capacités peuvent varier beaucoup d’un appareil à l’autre, même parmi les scelleuses d’une même gamme.

2. Le poids des boîtes

Peu importe la marque, toutes les scelleuses ont une capacité maximale quant au poids des boîtes qu’elles acceptent. Par exemple, les Robotape de Robopac offrent une capacité de 110 lb, l’une des plus élevées sur le marché. Au moment de faire une sélection, tenez compte du poids de ce que vous emballez et des exigences de votre secteur.

3. La variété des boîtes

Les boîtes à fermer sont-elles toujours de la même taille ? Si des boîtes de différentes tailles se succèdent de façon aléatoire sur une même chaîne de production, il faut que l’équipement puisse s’y ajuster automatiquement (sinon l’opérateur devra modifier les paramètres boîte après boîte).

Ce ne sont pas toutes les scelleuses qui ont la capacité de s’ajuster automatiquement. Celles qui le font utilisent des capteurs pour s’adapter aux dimensions de la boîte. Les scelleuses automatiques de type « Random » sont celles qui répondent le mieux aux boîtes de tailles différentes, parce qu’elles ne demandent pas d’ajustement manuel des têtes de scellage entre chaque boîte.

Si le format des boîtes est uniforme, un modèle standard de scelleuse conviendra parfaitement. 

4. L’environnement de travail

Où allez-vous installer votre scelleuse de boîtes ? Dans un environnement à taux d’humidité élevé ou dans un environnement de travail normal ?

Si l’équipement se trouve dans un environnement très humide ou dans un environnement alimentaire, une scelleuse en acier inoxydable est préférable, parce qu’elle est mieux adaptée à ces conditions.

Si la scelleuse est installée dans un environnement de travail normal, un équipement en acier peint conviendra tout à fait.

Par ailleurs, il faut aussi tenir compte de l’espace disponible pour accueillir l’équipement. Les scelleuses de boîtes viennent en différentes tailles. Vérifiez avant, c’est préférable !

5. Le volume de production

Pour que l’achat d’une scelleuse de boîtes devienne intéressant, il faut que la quantité de boîtes à sceller se situe aux alentours de 150 ou plus par jour. Une fois que vous aurez déterminé que cet achat est pertinent, assurez-vous de choisir un modèle qui pourra répondre adéquatement à votre volume de production attendu. Vérifiez donc la cadence maximale de l’équipement que vous convoitez et assurez-vous que celle-ci conviendra également à vos besoins futurs.

 6. La main-d’œuvre

Quand vous imaginez l’intégration d’une scelleuse à votre chaîne de production, qu’avez-vous en tête ? Quels sont vos objectifs ? Voulez-vous qu’un opérateur intervienne dans le processus de scellage ou préférez-vous un processus entièrement automatisé, sur une chaîne de production avec des convoyeurs ?

Dans le contexte de pénurie actuelle de main-d’œuvre, il faut bien évaluer sa capacité à recruter des opérateurs aujourd’hui et demain. Si vous avez de la difficulté à recruter une main-d’œuvre compétente, l’automatisation pourrait être une option valable, n’est-ce pas ?

Et rappelez-vous que votre réalité actuelle peut changer.

Un outil pour choisir le bon équipement

Vous avez besoin d’aide pour choisir le bon équipement ? Notre partenaire Robopac met à votre disposition un outil de configuration en ligne pour vous donner un aperçu des équipements répondant à votre application. Visitez l’outil « My case » de Robopac ici.

Découvrez notre offre de scelleuses de boîtes ici.

Quelle est la meilleure solution pour vous et vos besoins ? Nos experts vous aideront à y voir clair. Communiquez avec nos experts dès maintenant !