VOTRE EMBALLEUSE EST-ELLE EFFICACE?

23 février 2016

Voici le top 5 des signes d’une mauvaise performance

Top 5 signes d’une mauvaise performance

1 Votre volume d’achat en pellicule étirable augmente sans raison apparente Vous remarquez que vous commandez davantage de pellicule étirable pourtant, votre cadence de production demeure inchangée et votre carnet de commandes est relativement stable. Deux choses peuvent alors s’être produites : les paramètres et les réglages de votre machine ont malencontreusement été modifiés par un employé. Plutôt que de suivre une recette standard, elle effectue dorénavant plus de tours qu’auparavant, ce qui explique une augmentation de la consommation de film. Il se peut aussi que la fréquence d’entretien de l’emballeuse soit inadaptée. En effet, quand le programme d’entretien n’est pas strictement observé, il arrive que l’emballeuse perde en performance dans le pré-étirement. Ainsi, une emballeuse initialement programmée pour pré-étirer à 250%, peut ne pas dépasser les 150% si l’entretien est inadéquat. Cela peut se traduire par une surconsommation de pellicule étirable et des dépenses inutiles de près de plusieurs milliers, sinon des dizaines de milliers de dollars par an, en fonction du volume de palettes expédiées.

2 La pellicule déchire fréquemment Il est fréquent et bien compréhensible de mettre le blâme sur la pellicule en disant qu’elle a un défaut de fabrication. Pourtant, c’est souvent faux. Il est possible que la machine n’applique pas la tension appropriée à la pellicule lorsque les conditions suivantes ne sont pas respectées :

  • Rouleaux de tension bien installés et non débalancés;
  • Rouleaux de tension ne présentant aucune imperfection (encoches ou autre).

De plus, le choix de la pellicule peut aussi être en cause. Ce choix est fait en fonction de la forme de la charge, le type de produit, la configuration de l’emballage, les conditions d’entreposage et plusieurs autres facteurs. Si la pellicule n’est pas adaptée aux conditions auxquelles elle sera soumise, il est possible que celle-ci casse.

3 Des palettes qui s’écroulent durant le transport ou la manutention Les pertes de marchandise durant le transport ou la manutention sont fréquemment dues à un emballage déficient. Plusieurs conditions peuvent entrer en jeu (composantes et configuration de l’emballage, processus d’emballage, espaces libres dans la remorque, etc.). Il arrive que le problème soit dû au fait que la pellicule n’a pas été bien appliquée par l’emballeuse, par manque de tension ou dû à un problème mécanique. La force de contention est alors faible et la charge est donc instable. Nous sommes alors tentés d’augmenter le nombre de tour pour appliquer davantage de pellicule. Mais cela vous amène vers une situation de suremballage et celui-ci n’est pas nécessairement plus fiable. Si les dommages sont importants pour votre organisation, la chose à faire est de faire évaluer la performance de votre emballage et de votre emballeuse. Une emballeuse efficace et un positionnement de pellicule bien étudié protégera l’intégrité de votre marchandise, et ce, jusqu’à destination.

4 Les mouvements de l’emballeuse manquent de fluidité Signe assez clair d’un problème mécanique et donc, inévitablement, d’une baisse de performance de la machine. Ces problèmes peuvent se manifester à plusieurs niveaux, voici quelques cas fréquemment observés :

  • Baisse de vitesse dans la rotation de la table (pour les tables tournantes);
  • Secousses au niveau de la table;
  • Bruit inhabituel provenant du moteur, du chariot ou de la table;
  • Mauvaise détection de la hauteur du produit.

5 Arrêts de production fréquents et coûts élevés en maintenance Un des problèmes les plus importants d’une baisse de performance est l’arrêt complet de la machine ce qui crée un goulot d’étranglement en fin de ligne et un ralentissement de la production. On entre alors en mode «réactif», car l’objectif est de régler la situation le plus rapidement possible. Il faut évaluer si ce type d’intervention est de plus en plus fréquent dans votre organisation. C’est possiblement un signe de fin de vie de l’équipement qui entraîne des coûts d’autant plus importants pour l’entreprise (maintenance, retards de livraison, etc.). Des interventions de type «préventifs» peuvent diminuer l’apparition de ces problèmes. Il est recommandé d’effectuer des entretiens préventifs deux à trois fois par année. Ce rythme d’entretien permet de prolonger la durée de vie de la machine jusqu’à 20 ans!

 

Vous avez des doutes quant à la performance de vos équipements ? Demandez à nos expert une évaluation !