Cartier est reconnue entreprise en santé niveau 1

17 janvier 2019

Entreprise en santé niveau 1

La santé organisationnelle : un nouveau concept qu’on entend parler davantage ces dernières années. La vie professionnelle occupe, de nos jours, une place plus qu’importante, surtout quand on considère que l’on passe près de 20% de son temps au travail et que ce ratio monte à 35% lorsqu’on exclut les heures de sommeil. Parfois le travail peut s’avérer à être à la fois une source d’euphorie et de réalisation de soi, alors que pour d’autres, c’est plutôt une source de stress et d’insatisfaction. Bien souvent, l’atmosphère de travail est pointée du doigt en ce qui concerne l’épuisement professionnel. C’est pourquoi mettre en place de saines pratiques de gestion ainsi que de se préoccuper du bien-être des employés est devenue un critère non plus important, mais plutôt essentiel. 

En avril dernier, nous annoncions que nous étions maintenant membres employeurs du Groupe entreprises en santé, un programme qui vise le maintien et l’amélioration durable de l’état de santé des personnes en milieu de travail. Depuis cette annonce, nous avons mis sur pied le programme en 7 étapes qui nous permettait d’accéder au premier niveau du Groupe entreprises en santé.  Ainsi, depuis octobre nous pouvons fièrement affirmer que nous sommes reconnues entreprises en santé de niveau 1.  

La mise en œuvre des différentes étapes

Le programme est assez bien structuré pour que toute entreprise désireuse de se lancer dans cette aventure soit bien encadrée. La première des sept étapes était, et c’est logique, de nommer une personne à l’interne qui serait en charge de ce projet. Geneviève Babeux, Conseillère aux ressources humaines chez Cartier, a donc été désignée pour veiller au bon fonctionnement de ce projet. Elle a reçue des formations, visionné des vidéos et pris connaissance de plusieurs outils qui lui ont permis d’être en bonne position pour apporter des recommandations tout au long de cette démarche. Suite à ces deux étapes, la direction devait déclarer officiellement son engagement envers l’amélioration et le maintien du bien-être au travail. Cet engagement devait non seulement être communiqué publiquement, mais aussi être partagé lors d’une activité officielle.  

Sphères d'intervention du Groupe entreprises en santé
Les 4 sp
hères d’intervention du Groupe entreprises en santé

C’est d’ailleurs lors d’un 5 à 7, que Geneviève Babeux, la chargée de projet accompagnée de Ghislain Demers, Directeur général chez Cartier ont annoncé cette nouvelle à tous les employés dont l’enthousiasme était palpable. La cinquième étape constituait à réaliser une collecte de donnée dans l’une des quatre sphères d’intervention. Un sondage mené par le comité du Gym Tonic a donc été réalisé auprès des employés et visait la sphère « habitude de vie et gestion du stress ». Les réponses du sondage ont révélé que 91 % des répondants désiraient avoir des motivateurs pour les mobiliser à avoir de meilleures habitudes de vies et à bouger davantage. Quatre motivateurs ont donc été désignés pour motiver des groupes d’employés de divers départements.

Nous étions déjà très fiers d’être membres employeurs du Groupe entreprises en santé, mais d’atteindre le premier niveau en si peu de temps est un accomplissement tout aussi satisfaisant.

« Cette reconnaissance est un atout pour les employés de Cartier, mais aussi pour attirer de nouveaux candidats.  En tant qu’entreprise, on doit réussir à se démarquer et cette approche que la direction prend en est une gagnante! » – affirme Geneviève Babeux, Conseillère en ressources humaines et responsables de ce projet chez CARTIER.